« La base est le rythme et l’intention la tendresse »

Le tango est une danse à deux. Jusque-là… rien de nouveau. Le tango est une danse sociale… Ici, point une question. Le tango est une danse d’improvisation. Et là… les perspectives s’ouvrent. Le tango est une danse de l’intime. Aha ! Là, nous touchons au véritable mystère, au cœur du Tango.

Apprendre à danser le tango, c’est apprendre un langage. On commence par articuler des syllabes. Puis viennent les mots. Et ensuite, les phrases se composent.

Mais comment dialoguer avec notre partenaire ? C’est ce que nous explorerons tout au long de ce stage à partir des mots clés du tango pour pouvoir véritablement danser ensemble.

La découverte de l’autre, la connexion à l’autre sont parmi les éléments essentiels du tango. Et ce qui unit chaque personne dans le couple, c’est la musique.

Il s’agira donc pendant ce stage…

  • D’exercices collectifs sur le rythme, l’occupation de l’espace. Découverte de L’abrazo, l’enlacement tango, qui peut être ouvert ou fermé.
  • Du « Qui guide, qui suit ». Développer la connexion avec son partenaire.
  • La marche en musique.
  • Des exercices en duo : les 5 mots du tango, les transferts de poids du corps d’une jambe sur l’autre, le pas avant, le pas de côté, le pas arrière, les pivots.
  • Exploration des déclinaisons possibles à partir de ces cinq éléments. Improvisons ensemble !
  • Improvisations collectives autour de l’abrazo et de la marche

Il n’est pas nécessaire d’avoir un équilibre entre le nombre de femmes et d’hommes. Le tango se danse entre homme et femme, entre hommes, entre femmes… et quant à qui guide et qui « suit », les possibilités sont doubles.

Groupe maximum de 24 personnes